Select Page

Auteur : Sarah Bentenah

Le mental, ça se travaille ?

De nos jours, la composante physiologique, la technique voire la tactique à adopter sont des éléments incontournables dans le développement d’un athlète. Nutrition, programme d’entraînement, récupération, soins médicaux préventifs sont indispensables mais la composante psychologique ne l’est pas forcément, même si cela tend à évoluer. Comment définir cette notion assez abstraite ? Quel poids celle-ci a sur la performance ou à moindre niveau, sur la motivation et la réalisation d’un objectif ? Comment la travailler ?

En savoir +

Lancez-vous dans l’aventure Triathlon, un sport adapté à tous et à toutes

Le triathlon, sport olympique depuis les Jeux de Sydney en 2000, reste assez mal connu, tant dans sa pratique que dans son accessibilité. Trois sports différents mais complémentaires, à enchaîner le jour J le plus vite possible ou non, dans une optique de compétition comme de loisir. Mais finalement, y-a-t-il un profil de triathlète ou pouvons-nous tous en faire ? De 7 à 77 ans, homme comme femme ou encore sportif débutant comme confirmé, nous sommes tous et toutes dans le même panier et voici pourquoi…

En savoir +

#enpleineforme Gérer sa récupération et éviter le surentraînement

S’entraîner c’est bien, mais récupérer, c’est mieux ! L’entraînement est certes primordial dans une démarche de performance comme de santé (avoir de meilleures sensations, allonger la distance et le temps d’effort…) mais il faut respecter une période de récupération pour permettre à notre organisme d’encaisser l’effort, s’adapter physiologiquement et se réparer afin de pouvoir être d’attaque à la séance suivante.
Voyons ensemble quels sont les moyens à mettre en oeuvre pour optimiser sa récupération et se rendre compte d’un éventuel surentraînement.

En savoir +

#enpleineforme Gras VS sucre, le grand combat

Avec la pratique du triathlon et plus généralement du sport, certaines personnes se donnent le droit de « manger tout ce qu’elles veulent » ou à contrario, d’autres, dans une démarche de performance, s’astreignent à des régimes plus stricts.
La classique assiette de pâtes la veille de compétition s’oppose aujourd’hui au régime cétogène et à la diabolisation du sucre; la peur du gras chez l’athlète est assez forte et l’amalgame entre un aliment lipidique mangé et une prise de poids future peut être fait.
Faisons un peu le tri dans toutes ces notions nutritionnelles et diététiques afin de répondre correctement à nos besoins alimentaires quotidiens dans une démarche santé.

En savoir +
d6685110dcb816b19dff0312072dc5f555